Aller au contenu

Achillée millefeuille

Achillea millefolium
Retour

Introduction

Cette page est le fruit de l'agrégation de contenus issus de 18 sources. Chez Phyto-info, nous avons indexé, assemblé et synthétisé toutes informations trouvées afin de les résumer, de les rendre lisibles et simples d'accès. Nous avons sélectionné avec soin nos sources parmis des personnes reconnues et fiables.

  • M√©decin Dr √Čric Lorrain est m√©decin phytoth√©rapeute √† Grenoble. Il pr√©side l'Institut europ√©en des substances v√©g√©tales et enseigne la phytoth√©rapie dans le cadre de dipl√īmes inter-universitaires et de formations pour les professionnels de la sant√©.
  • M√©decin Dr Jean Morel est m√©decin √† Besan√ßon depuis 1980. √Čl√®ve du docteur Jean Valnet, il pr√©side la Soci√©t√© Franc-comtoise de Phytoth√©rapie et d'Aromath√©rapie cr√©√©e en 1982. Il utilise les plantes depuis plus de trente ans et il est charg√© de cours dans le cadre du dipl√īme universitaire de phytoth√©rapie et d'aromath√©rapie de la facult√© de Besan√ßon.
  • M√©decin Dr Jean Valnet (1920-1995) √©tait un m√©decin et chirurgien fran√ßais, sp√©cialiste de la m√©decine par les plantes dans les domaines de la phytoth√©rapie et de l'aromath√©rapie.
  • M√©decin & Ethnobotaniste Dr G√©rard Debuigne est un m√©decin fran√ßais, sp√©cialis√© en phytoth√©rapie et en nutrition. Son co-auteur, Dr Fran√ßois Couplan, est un ethnobotaniste et √©crivain fran√ßais, sp√©cialiste des utilisations traditionnelles des plantes sauvages comestibles, qu'il a √©tudi√©es sur les cinq continents et dont il est pionnier en Europe.
  • M√©decin & Biologiste Dr Christof J√§nicke (1953-2017), √©tait m√©decin et travaillait comme chirurgien p√©diatrique dans une clinique √† Berlin. Son co-auteur, Dr J√∂rg Gr√ľnwald, a travaill√© en Allemagne comme biologiste pour la recherche m√©dicale, il est √©galement sp√©cialis√© dans la phytoth√©rapie.
  • M√©decin Dr Fran√ßois-Joseph Cazin (1788-1864) √©tait un m√©decin fran√ßais. Auteur d'un imposant Trait√© pratique et raisonn√© des plantes m√©dicinales indig√®nes, il est consid√©r√© comme l‚Äôanc√™tre de l‚Äô√©cole fran√ßaise de phytoth√©rapie.
  • Pharmacien Dr Gilles Corjon est docteur en pharmacie. Co-g√©rant pendant plus de 25 ans d'une herboristerie traditionnelle, il est actuellement enseignant et responsable scientifique √† l'√Čcole Lyonnaise des Plantes M√©dicinales et des Savoirs Naturels.
  • Pharmaciens Dr Jacques Fleurentin est docteur en pharmacie, il est ma√ģtre de conf√©rence, professeur associ√© √† l'universit√© de Metz et Pr√©sident de la Soci√©t√© fran√ßaise d'ethnopharmacologie. Son co-auteur, Dr Jean-Claude Hayon, est pharmacien et professeur de botanique.
  • Pharmacienne Dr Carole Minker, pharmacienne, a √©tudi√© les usages traditionnels des plantes m√©dicinales par les peuples du monde entier.
  • Herbaliste Paul-Victor Fournier (1877-1964) √©tait un chanoine et un botaniste fran√ßais. Son Ňďuvre majeure, 'Les quatre flores de France', parue entre 1934 et 1940, reste un ouvrage de r√©f√©rence pour l'identification des plantes sur le terrain.
  • Herbaliste Michel Dubray est herboriste, dipl√īme homologu√© de la communaut√© fran√ßaise en Belgique. Il est √©galement nutrith√©rapeute diplom√© de l'√Čcole de m√©decine naturelle et d'√©thnom√©decine de Paris.
  • Herbaliste Yves Vanopdenbosch est infirmier gradu√© hospitalier de formation en Belgique, il dirige l'√Čcole des Plantes o√Ļ il dispense un enseignement en phytoth√©rapie traditionnelle europ√©enne.
  • Herbaliste Maria Treben (1907-1991) √©tait une herboriste et autrice autrichienne. Elle s'int√©ressait aux 'simples', les plantes ordinaires et communes qui soignent, et recueillait les recettes et les applications traditionnelles de ces plantes dans plusieurs livres dont le plus fameux 'Gesundheit aus der Apotheke Gottes' traduit en 24 langues.
  • Herbaliste Christophe Bernard est herbaliste. Il a √©tudi√© les plantes m√©dicinales aux √Čtats-Unis durant 15 ans. De retour dans sa Provence natale, il se consacre √† sa passion en tant que praticien de sant√©.
  • Herbaliste Matthew Wood est herbaliste depuis plus de 35 ans aux √Čtats-Unis. Il a obtenu un master en science dans le domaine des plantes m√©dicinales √† la Scottish School of Herbal Medicine, dipl√īme reconnu par l'Universit√© du Pays de Galles en √Čcosse.
  • Chercheurs Sofi Imtiyaz Ali, B. Gopalakrishnan, V. Venkatesalu sont chercheurs en phytotherapie √† l'universit√© de Annamalai en Inde.
  • Chercheuses Birgit Benedek et sa co-autrice Brigitte Kopp sont chercheuses en pharmacognosie √† l'universit√© de Vienne en Autriche.
  • Chercheurs Sedigheh Miranzadeh, Mohsen Adib-Hajbaghery et Leyla Soleymanpoor sont chercheurs en phytoth√©rapie √† la facult√© d'infirmers et d'obst√©trique √† Kashan en Iran.

Phyto-info ne porte, cela dit, pas la responsabilité de ce que ces sources nous indiquent. Nous ne faisons que les rapporter sous une autre mise en forme.

Modalités d'utilisation

Contre-indications

Toxicité

Effets secondaires

Interactions médicamenteuses

Précautions d'emploi

Enfants

Femmes enceintes ou allaitantes

Dosages

Infusion en interne

Infusion en externe

Teinture en interne

Mac√©r√Ęt huileux en externe

Cataplasme en externe

Infos pratiques

Ce contenu est réservé à nos adhérent·e·s.

Si vous êtes déjà adhérent·e, identifiez-vous afin de voir la version complète de cette page. Sinon, nous vous invitons à devenir adhérent·e de notre petite association.

‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ

‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ

‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ

‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ

‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ

98 usages traditionnels

Ce contenu est réservé à nos adhérent·e·s.

Si vous êtes déjà adhérent·e, identifiez-vous afin de voir la version complète de cette page. Sinon, nous vous invitons à devenir adhérent·e de notre petite association.

‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď‚úď‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď‚úď‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď
‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ
‚úď‚úď

30 propriétés thérapeutiques

Ce contenu est réservé à nos adhérent·e·s.

Si vous êtes déjà adhérent·e, identifiez-vous afin de voir la version complète de cette page. Sinon, nous vous invitons à devenir adhérent·e de notre petite association.

76 compositions biochimiques

Ce contenu est réservé à nos adhérent·e·s.

Si vous êtes déjà adhérent·e, identifiez-vous afin de voir la version complète de cette page. Sinon, nous vous invitons à devenir adhérent·e de notre petite association.

17 noms communs

Ce contenu est réservé à nos adhérent·e·s.

Si vous êtes déjà adhérent·e, identifiez-vous afin de voir la version complète de cette page. Sinon, nous vous invitons à devenir adhérent·e de notre petite association.

1 nom scientifique

Ce contenu est réservé à nos adhérent·e·s.

Si vous êtes déjà adhérent·e, identifiez-vous afin de voir la version complète de cette page. Sinon, nous vous invitons à devenir adhérent·e de notre petite association.

√Čnerg√©tiques

Ce contenu est réservé à nos adhérent·e·s.

Si vous êtes déjà adhérent·e, identifiez-vous afin de voir la version complète de cette page. Sinon, nous vous invitons à devenir adhérent·e de notre petite association.

‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ

‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ‚óŹ

Retourner en haut